Sausset à Carro

11 octobre 2015 de Sausset les Pins à Carro

La côte bleue, de Sausset les Pins à Carro, une belle randonnée de 104 pieds (marcheurs et marcheuses) et 16 pattes (4 chiens) conduite par Michèle.

Il fait un temps idéal. Depuis Sausset les Pins, nous longeons le bord de mer pour retrouver le sentier des douaniers. Tout au long du chemin, des panneaux nous donnent des indications sur le patrimoine, l’écologie sous-marine et terrestre, la géologie et l’archéologie.

Nous cheminons sans difficulté sur un terrain un peu aride jusqu’au port de Tamaris, et découvrons la Chapelle Ste Croix et son calvaire. Selon une légende c’est à cet endroit, que suite à une tempête, Marie Jacobée, Marie Salomé, Sarah, Lazare, Marthe et Marie Madeleine auraient accostées.

Après quelques escaliers aux marches irrégulières, l’anse Ste Croix, puis nous traversons une forêt de pins avant de rejoindre le Camping Paradis, célèbre pour son feuilleton TV.

Nous descendons vers l’anse de la Beaumaderie et remontons, sur une ancienne carrière à fleur d’eau exploitée il y a fort longtemps dont nous trouvons encore les traces indélébiles de l’activité humaine. Du haut de cette falaise nous prenons le temps de contempler la mer, au loin les iles du Frioul, quelques bateaux, des voiliers.

Comme il est l’heure du pique-nique, nous posons nos sacs au bord de l’eau dans la petite crique de l’anse de Couronne vieille, soleil pour certains, ombre pour d’autres. La mer est tentante, derniers bains de mer pour quelques baigneuses, et bain de pied pour les plus frileuses.

Après ce petit repos, le phare de la Couronne  rouge et blanc est en vue. Du haut de la falaise, nous voyons le petit port de Carro, ses bateaux de pêcheurs et son petit phare. Nous descendons vers l’anse du Verdon, la Couronne avec sa belle plage de sable, son sémaphore.

Encore une petite heure de marche jusqu’à Carro et nous retournons à Sausset les Pins par le même chemin.

A ce moment de la journée, nous pouvons admirer les changements de couleurs de la mer au soleil couchant. La fraîcheur et la fatigue commencent à se faire sentir, occasionnant quelques petits arrêts.

Pour se motiver, Petit Louis continue de chercher les balises rouges et blanches du GR en racontant à sa maman des belles histoires imaginaires. Au bout de 14km, nous arrivons à Sausset les Pins où nous remerçions Michèle pour cette belle et longue randonnée de fin d’été.

                  Texte de Christiane                   

Laisser un commentaire




Video Power |
le haras de kanellita |
cibie3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte
| La Fabrique