Roquefort la bédoule

17 janvier 2016 Roquefort la Bédoule, la chapelle St André

Quelle belle journée ensoleillée nous attend ce dimanche : le mistral n’a même pas rebuté les 38 chutards présents pour découvrir ou redécouvrir la Chapelle st André.

C’est Michèle qui nous conduit pour cette randonnée. Comme ça commence par une petite grimpette de 20 minutes sur un chemin raide et rocailleux, ça nous réchauffe de suite les oreilles. Premier rendez- vous à la chapelle, balisage jaune, chacune et chacun à son rythme.

Nous découvrons la petite chapelle romane du XIIIème siècle débroussaillée et restaurée dans les années 1980 par des amoureux de vieilles pierres, patrimoine de Roquefort la Bédoule.

Pour la petite histoire, cette chapelle s’appelait Notre Dame de Julhans (Comte de Roquefort), puis Notre Dame de la sécheresse et aujourd’hui la chapelle Ste André. Au XIIIème siècle, elle était entourée de quelques habitations dont il ne reste que quelques ruines .Sur le chemin, nous avons croisé une pierre gravée François Escolier 1943-1994, c’était le Président des amis de la Chapelle St André et c’est lui qui a ouvert le sentier que nous avons emprunté.

Sur cette sorte d’éperon rocheux, la vue côté nord est époustouflante même si le mistral nous coupe aussi le souffle. Nous reconnaissons la Ste Baume, le Garlaban, le pic de Bertagne, la Ste Victoire et en bas les plaines de Roquefort et de Cuges.

Un peu de fruits secs pour le peps et on reprend tranquillement sur une piste large et agréable qui nous conduit jusqu’au cabanon du Marquis. Ici c’est la vue côté sud, rade de Marseille, Cassis, La Ciotat. Endroit idéal et aménagé pour le pique-nique, dommage la place est prise mais il y a plein d’autres endroits encore plus sympas et à l’abri du vent. Nous nous posons dans une clairière en contre bas ensoleillée et abritée du mistral: idéale pour un pique-nique d’hiver.

Comme d’habitude, c’est un véritable moment de partage et de détente attendu par tous les randonneurs. Aujourd’hui nous tirons les rois avec une abondance de gâteaux, de galettes, de pompe à huile, accompagnés de café, bulles, vin chaud, digestifs, beaucoup de rires et de bonne humeur autour de la couverture table. Denise nous a gentiment communiquée la recette de sa galette.

Repus, il nous faut repartir. Après une montée caillouteuse, nous longeons la crête toujours aussi ventée, comme le paysage est dégagé, en marchant on admire ce panorama magnifique. Naturellement il nous faut redescendre, on retrouve la chapelle avec ses pierres blanches et le sentier un peu raide que nous avons suivi le matin. Pendant la descente beaucoup de rires et de plaisanteries dénotent du bel état d’esprit du groupe.

Voilà encore une belle rando où on découvre, on apprend, on s’enrichit et quel plaisir de partager ces paysages exceptionnels.

Merci encore à Michèle, Gérard et à tous les photographes qui ont mémorisée cette journée.

 

                                                                                                                                     Texte de Christiane                                

Une réponse à “Roquefort la bédoule”

  1. 25 01 2016
    Marc (10:08:01) :

    Que dire de plus. Christiane a remarquablement fait le récit de cette belle rando.
    Merci donc à notre guide et à la journaliste.

Laisser un commentaire




Video Power |
le haras de kanellita |
cibie3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte
| La Fabrique