ROUGIERS – 29 avril 2012

 

 

15 chutards ont fait confiance à Monsieur Météo qui nous avait annoncé des éclaircies et nous nous retrouvons donc sur le parking à l’entrée de Rougiers.

Nous remontons la rue balisée d’une grande croix face au vieux Rougiers. Au niveau d’un réservoir, nous longeons sur la droite une clôture grillagée. Le sentier est étroit et la pluie de cette nuit a largement arrosé la végétation qui nous asperge à son tour. Nous nous élevons en douceur jusqu’à une succession de ressauts rocheux qu’il faut aborder en escalade. La pierre est glissante et c’est avec précaution que nous atteignons le sommet du Piégu, bien récompensés par la vue  sur Rougiers et la plaine de St-Maximin.

La descente est plus douce. Nous traversons l’oppidum dont il ne reste qu’un gros tas de pierres. Jusqu’à l’aire de pique-nique au lieu-dit « les 4 chênes », la piste est large et bien que montante les conversations vont bon train, mais le train n’est pas bon…

Le soleil se joint enfin à nous pour le repas au bord d’un pseudo plan d’eau où le chant des grenouilles berce notre sieste.

Comme nous avons bien pris notre temps à l’aller, nous n’irons pas à la ruine de la Capelette et à la fontaine Guilandière, qui feront l’objet d’une autre rando. Nous en profitons pour admirer et nous instruire sur la végétation très diversifiée dans cette partie du massif de la Ste-Baume. Nous remontons vers le site du château et de la chapelle St-Jean où nous prenons notre temps pour musarder à travers les ruines du vieux Rougiers.

Le retour se fait par le chemin de croix jusqu’au réservoir rencontré à l’aller. Il ne reste qu’à visiter le bar à pressions, prétexte pour passer devant la remarquable façade renaissance de Rougiers et nous séparer jusqu’à dimanche prochain à Barjol

Laisser un commentaire




Video Power |
le haras de kanellita |
cibie3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte
| La Fabrique