Estoublon – Gorges de Trévans.

Ce dimanche 17 juin, 10 chutards se retrouvent à l’entrée d’Estoublon après près de 2 heures de route. Les élections, la fête des pères, l’éloignement et le niveau 3 de la randonnée prévue expliquent le peu de participants.

Pourtant, aujourd’hui nous bénéficions d’une météo idéale: chaleur et tempête de ciel bleu.

Le départ sur les berges de l’Estoubliasse est tout en douceur et en fraicheur. Mais après avoir traversé trois passerelles, la montée s’accentue et devient vite sévère jusqu’à l’embranchement qui permet en un aller-retour de trente minutes d’atteindre la chapelle St-André en ruine.

De retour sur le sentier principal jalonné de têtes de rapace (aigle, faucon?) nous passons devant une petite grottes d’où se dégage une fraicheur surprenante par cette chaleur.

Enfin après avoir franchi une nouvelle passerelle, nous arrivons au paradis: une belle clairière verdoyante au bord du torrent. Lieu idéal pour le pique-nique, la trempette et la sieste.

C’est à regret que nous abandonnons cet oasis en passant devant le gîte de Valbonnette en piteux état, pour remonter sur la rive gauche des gorges à travers une belle forêt de pins nous prodiguant une ombre bienvenue. Le chemin est souple sous le pied et c’est facilement que nous grimpons au point le plus haut de la randonnée en traversant le hameau en ruine de Valbonnette. Qui pouvait bien vivre dans ce lieu si isolé?

La vue se dégage enfin et nous surplombons sur l’autre rive la chapelle St-André perchée sur son piton. En ce point nous amorçons la descente dans les gorges par un sentier en lacets parfois équipé de câble par sécurité. Les falaises et les aplombs sont impressionnants jusqu’à la deuxième passerelle où nous retrouvons le chemin emprunté à l’aller. Une baignade nous tente bien, mais la route du retour est encore longue. Aussi, après avoir récupéré nos véhicules, nous faisons une petite halte à Estoublon pour nous rafraichir sous ce qui devait être une treille (qui a gelée cet hiver) d’un demi bien frappé.

Pour notre dernière randonnée de la saison, Bernard nous en a mis plein la vue, mais nous attendons encore mieux pour le week-end en Lozère qu’il nous a organisé.

A suivre…

Une réponse à “Estoublon – Gorges de Trévans.”

  1. 3 07 2012
    Didier (17:25:35) :

    Merci à Bernard pour cette belle rando qui finit bien l’année, le temps de trajet en valait bien la peine.
    Vivement le week-end de fin d’année.
    Didier

Laisser un commentaire




Video Power |
le haras de kanellita |
cibie3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte
| La Fabrique