Nos extras

 

 p10000401.jpg

 

Le Méchoui à POURRIERES – 8 Mai 2013

C’est encore une fois avec bonheur que nous sommes réunis autour du méchoui chez Edmée et Denis qui nous accueillent avec leur générosité naturelle.

Quand il s’agit de se nourrir ou de s’abreuver, les chutards sont de suite plus nombreux que pour marcher. En effet, nous sommes pratiquement une soixantaine de participants. Bien entendu, les maîtres de cérémonie : Dédé et Alain sont à l’œuvre de bonne heure, assistés par Didier, Patrice, Marc, Michel et Bernard qui ont installé les tables et la sono.

Quand nous arrivons avec les saucisses et merguez, (au grand soulagement de notre Président), Alain est déjà bien installé à son poste et tourne, imperturbable, sa manivelle pendant que les autres, tout aussi imperturbables, lèvent le coude…La cuisson des saucisses est confiée à Patrick alors que le reste de la troupe arrive au fur et à mesure pour l’apéritif. Le rosé est bien frais, le soleil bien chaud.

La fête peut commencer avec les entrées que chacun a apportées. Le mouton a enfin sa belle couleur dorée, la peau croustillante à souhait, la découpe et la distribution suivent et rapidement il ne reste de la bête que quelques os que nous réservons pour les chiens.

Pendant ce temps, les enfants ont installé une cabane un peu à l’écart en s’affranchissant de la surveillance des grands, découvrent un terrier de lapin et vivent leur aventure au gré de leur imagination.

Après le fromage et les desserts où les chutards ont rivalisé de talents culinaires, place à la musique et la danse! Outre nos musiciens attitrés, Kevin est venu avec sa jeunesse et son talent se joindre au groupe pour le plus grand plaisir de ces dames…Ensuite Cathy et Sabrina ont apporté leur touche de charme et de féminité avant que Dominique et Alain, accompagnés des sifflets de certains médisants, interprètent à leur façon «  Diego  ». Puis toute la chorale a entonné l’hymne de Point de chute.

Je ne pourrai raconter la suite car j’ai du partir plus tôt, mais je l’imagine : On ranime les braises pendant qu’on range les tables et les chaises, puis on fait griller les dernières saucisses pour l’apéro du soir. Tout le monde est fatigué mais on a du mal à se séparer. La douceur et la lumière du soir sur la Ste-Victoire, le calme revenu, on envisage déjà le méchoui de l’année prochaine…

Week-end St Léger les Mélèzes 2013

Afin de voir cette année la neige pour notre week-end raquettes, nous avons avancé la date au 18 janvier.

Ce jour là nous avons donc rendez-vous au gîte le «  Bellaviste  » à Saint-Léger. Profitant du beau temps, certains arrivent tôt pour pouvoir skier, d’autres déjeunent à Ancelle et préparent le gîte en attendant l’arrivée des autres, pour nous retrouver 16 chutards pour la soirée.

Après l’installation dans les chambres, nous attaquons l’apéro par un vin chaud de bienvenue, puis la Clairette accompagnée de saucisses de Marseille. Pour ne pas faillir à la tradition, nous poursuivons avec la raclette et finissons avec les desserts préparés par les chutards et bien entendu des chansons avec Bernard à la guitare et Marc aux percussions.

Le lendemain matin un écureuil vient nous saluer pour le petit-déjeuner. Malheureusement la météo est moins radieuse et une épaisse couche de neige recouvre les voitures. Nous optons donc pour une petite balade en raquettes sous la neige qui se transformera en pluie et nous obligera à regagner le gîte pour le repas. Ce n’est pas grave car il nous reste de la raclette de la veille. Nous en profitons pour souhaiter un bon anniversaire à Laurent qui n’a pas pu se joindre à nous mais qui n‘a pas pu échapper au chœur des chutards. L’après-midi: quartier libre. Pendant que les plus sportifs entament un tournoi de ping-pong, d’autres préfèrent la contrée ou le tarot.

Le soir arrivant, nous rejoignons le restaurant «  la main à la pâte  » où nous attendent les «  oreilles d‘ânes » . Le retour est beaucoup plus problématique car le sol a gelé et les 16 chutards glissent plus ou moins élégamment vers le gîte.

Le dimanche, profitant d’une accalmie, un petit groupe de courageux repart pour une autre courte balade au dessus de la station par le parcours sportif, avant de déjeuner, ranger et nettoyer. Le ciel est de plus en plus menaçant, et c’est sous une tempête de neige que nous prenons doucement, la route du retour.

Malgré les aléas météorologiques et aussi … gastriques, nous avons passé un super sympathique week-end et nous en remercions les organisateurs, Didier et Bernard. En espérant l’année prochaine pouvoir conjuguer la neige avec le soleil.

Potée 2013

Et c’est parti pour la dix-huitième édition de la fameuse potée de Françoise et Dédé.

Pendant que les plus courageux sont déjà à pied d’œuvre à Saint-Jean-du-Puy pour préparer les festivités, nous nous retrouvons une trentaine de piétons au parking des chasseurs sur le chemin de St-Zacharie alors que d’autres moins attentifs attendaient au parc à chiens. Enfin regroupés, nous grimpons, petits et grands, chacun à son rythme vers St-Jean. La Ste-Victoire émerge à peine de ses brumes matinales et les crêtes de la Ste-Baume sont saupoudrées de neige. Un bonheur pour les yeux !

A la salle, nous sommes accueillis par la potion magique de Didier : trois marmites de mojito ! De quoi nous requinquer après nos efforts. A l’intérieur, d’autres marmites fument et embaument la pièce, le poêle alimenté par de généreux chutards chauffent encore plus l’atmosphère.

Après l’apéro, il est temps d’attaquer les chose sérieuses, à commencer par le bouillon garni de pain de campagne et cantal, puis la potée toujours aussi bonne et généreuse. Les mandibules s’activent aussi bien pour manger que pour parler et rire. Après le fromage, le dessert, et les musiciens nous entonnent quelques morceaux choisis, et doivent donner de la voix dans cette ambiance plutôt surchauffée.

Malheureusement, la nuit tombant vite en cette saison, il nous faut songer au retour pendant que ceux qui sont montés en voiture rangent la salle. Un dernier regard émerveillé sur le coucher du soleil sur la Ste-Baume et nous dévalons ce que le matin nous avons gravi.

Belle réussite que cette journée quasi-printanière. Encore un grand merci à Françoise et Dédé et leurs assistants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire




Video Power |
le haras de kanellita |
cibie3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte
| La Fabrique