Le vallon de St Clair

Le Vallon de St Clair- 23 mars 2014

On aurait pu croire qu’il s’agit d’une réédition d’une randonnée faite en 2012. Que nenni ! Laurent est plein de ressources et nous a concocté un itinéraire original.

En effet nous démarrons, 26 adhérents plus Gun, du prieuré de Saint-Jean-de-Garguier, et après avoir traversé un lotissement, nous nous enfonçons dans le vallon Saint-Clair. Petit à petit, la montée s’accentue entre d’impressionnantes falaises, et en se retournant, la vue s’ouvre sur la chapelle Saint-Clair. Nous rejoignons une large piste empruntée par d’autre randonneurs, mais nous l’abandonnons rapidement, pour grimper fortement jusqu’à une petite clairière verdoyante qui devait nous servir d’aire de pique-nique. Mais le mistral étant de la partie, nous poursuivons jusqu’au col de l’Espigoulier, et même plus haut afin de profiter d’un magnifique panorama à 360° . La vue embrasse toute notre belle région : les dents de Roquefourcade, la Ste-Baume, le cap Canaille, la rade de Marseille, le massif de l’Etoile, le Garlaban, la Ste-Victoire… bref, on en prend plein les yeux et du vent plein la tête.

Nous redescendons donc par un étroit sentier qui devient fort pentu et glissant vers la bergerie du petit Tuny en faisant un petit crochet par une grotte dédiée à la vierge, ouverte dans une faille rocheuse. Il commence à faire froid et la cheminée de la bergerie nous distille une bonne odeur de grillade. Malheureusement celle-ci est déjà investie par un groupe de randonneurs. C’est donc à l’abri du vent que nous nous installons, quand, à l’heure de l’apéro, des glaçons nous tombent du ciel. Heureusement, cela ne dure pas et nous terminerons notre repas sous le soleil.

Une montée après le repas est toujours difficile, mais la piste grimpe en douceur et nous la quittons rapidement pour plonger vers la chapelle Saint-Clair par un sentier en crête avec encore de beaux points de vue. A nouveau la piste jusqu’à la chapelle, ou plutôt ce qu’il en reste, et regroupement pour la traditionnelle photo. Il ne nous reste qu’à rejoindre notre parking par le sentier au dessus du château de St-Jean avec vue plongeante sur le prieuré.

L’hiver, que nous croyions derrière nous en ce mois de mars, n’a pas réussi à gâcher notre plaisir, tant cette balade est stimulante aussi bien pour les jambes que pour les yeux.

     Texte de Denise                      

Laisser un commentaire




Video Power |
le haras de kanellita |
cibie3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte
| La Fabrique