• Accueil
  • > Le sentier des Pêcheurs-Gorges du Verdon

Le sentier des Pêcheurs-Gorges du Verdon

 Le sentier des pêcheurs – Gorges du Verdon 

Ce dimanche 16 juin, non seulement je suis guide, mais c’est aussi mon anniversaire. Aussi les 12 chutards présents m’ont prouvé leur confiance en m’offrant… une boussole! D’ailleurs j’ai de suite perdu le nord puisque c’est plein sud que nous démarrons la balade en partant de la «  Colle de l’Olivier  ». 

Le sentier, bien raviné descend très fortement jusqu’à un gué avant de remonter sur l’autre rive de ce ruisseau pour atteindre un belvédère sur le gué de «  Maireste  ». De là nous obliquons nord-ouest en continuant à descendre pour enfin rejoindre la rive du Verdon. La tentation est trop grande de faire trempette, mais l’eau se révèle glaciale aussi nous n’y hasarderons que les orteils. 

Nous décidons donc de faire une longue pause pique-nique dans ce lieu rafraichissant et paradisiaque que nous quitterons à regret pour longer à nouveau une autre belle plage plus vaseuse à cause des récentes crues du Verdon. 

Mais les choses vont se corser et il nous faut traverser un éperon rocheux heureusement équipé d’un câble bien venu. Un bruit de chute d’eau commence à se faire entendre car nous approchons d’une formidable cascade qu’il nous est malheureusement impossible d’approcher. Nous grimpons donc par un itinéraire mi-sentier mi-ruisseau jusqu’au «  pré Saint-Maurin  ». Le lieu est très surprenant : un plateau fleuri surplombe les gorges et la fameuse cascade, traversé par un petit ruisseau et parsemé de blocs de tuf. Au dessus, le torrent qui alimente la cascade, la maison cantonnière au bord de la route, des fontaines vauclusiennes ainsi qu’un habitat troglodyte. 

Bien entendu, le plus simple serait de rejoindre la route et la longer jusqu’au col de l’Olivier. Mais, d’une part ce serait monotone et dangereux, et d’autre part nous raterions encore de belles vues sur les gorges. Donc nous optons pour la deuxième solution : une montée au dessus du pré, un point de vue où nous apercevons un couple de vautours et un couple de parapentistes, une descente qui nous présage à nouveau une remontée jusqu’au parking. 

Il est vrai que cette balade est courte, 6 kms, le dénivelé modeste, mais la chaleur de ce jour est accablante malgré des passages bien ombragés. Mais nous ne nous plaignons pas car nous avons tellement attendu cette chaleur après un printemps particulièrement froid et humide. C’était notre dernière randonnée de la saison dans notre région avant d’émigrer dans quelques jours pour notre week-end en Lozère dans les gorges… du Tarn pour d’autres aventures.

 

Laisser un commentaire




Video Power |
le haras de kanellita |
cibie3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gite "Pointe Percée", Accue...
| decouverte
| La Fabrique